vendredi 31 octobre 2008

bienvenue



Et voilà, un nouveau changement. Après plus de deux ans chez Cowblog, il était temps de faire un peu de neuf. (Et puis pour une fois que je décide d'un changement sans me faire hacker
, profitons.)

Voilà donc mon nouveau chez-moi. Il sent bon la peinture fraiche, ça pique un peu les yeux au début, mais je pense que ça va s'estomper.


Et puis c'est encore tout vide là-dedans, donc, quand je parle, mes mots résonnent partout, c'est solennel, ça m'effraye un peu.


Mais je pense que je vais me plaire ici.


Le passage à la v3 chez Cowblog et tous les désordres occasionnés, c'était plus un prétexte qu'autre chose. Le fait est que j'avais envie de me déraciner depuis un petit bout de temps, mais que j'avais peur que je fasse le déménagement sans que personne ne me suive.


Mais si vous êtes là pour porter mes cartons de souvenirs dans cet endroit tout neuf, je pense que ça ne peut qu'aller bien.


Je ne le dis pas assez souvent, mais un message de bienvenue est l'occasion rêvée pour le faire, alors voilà :


Merci
à tous ceux qui me suivent dans cette aventure informatique, ceux que je connais bien, et ceux que je n'ai jamais rencontré. Vous n'êtes peut-être que des caractères virtuels, mais vos mots bien réels me font chaud dans mon petit coeur à chaque commentaire que je reçois.


Et si vous n'étiez pas là, je pourrais aussi bien faire un journal intime que je cacherais sous mon oreiller en espérant être la Anne Frank des temps modernes, mais sans les nazis et la mort et tous ces trucs chiants.

Donc merci pour vos encouragements, votre soutien, votre enthousiasme qui parfois me fait halluciner, je dois l'avouer.

Merci
de me faire exister dans cette toile d'araignée géante où je tisse mon petit coin peinard.
Installez-vous, mettez vos pantoufles, prenez un chocolat chaud et un bout de pain d'épices, venez regarder la pluie qui tombe avec moi. Je ne dirai pas "faites comme chez vous".

Parce qu'ici, vous êtes chez vous.


Bienvenue.